ventriculeMarc Lizano est un auteur complet.
Il peut être à la fois scénariste et dessinateur pour son propre compte, scénariste pour d'autres dessinateurs ou illustrateur pour d'autres auteurs.
Il travaille non seulement dans la bande dessinée mais également dans le monde de l'illustration pour la jeunesse.
Ce qui doit lui faire des journées bien remplies.

C'est en tant que scénariste qu'il a publié avant l'été avec Phicil (Philippe Gillot) une bande dessinée intitulée "Ventricule".

Le début de l'histoire est assez classique : Claire et Simon -deux trentenaires ?- se rencontrent à l'occasion d'une pendaison de crémaillère. C'est le début d'une histoire d'amour.
Tout pourrait être simple mais chacun a ses fêlures, ses blessures.
Et ce n'est pas toujours évident de les concilier avec celles de l'autre.

C'est donc une histoire de coeurs que nous racontent les auteurs, d'où son titre.
Une histoire divisée en deux parties (à l'origine, elle devait faire l'objet de deux tomes) : "Ventricule gauche" et "Ventricule droit".
Entre les deux, l'infarctus ?

Marc Lizano excelle dans les récits intimistes.
Il en avait déjà fait la preuve dans "Bluette-sur-Mer" paru chez Glénat en 2003.
Une histoire dans laquelle figuraient déjà deux des protagonistes de "Ventricule", Virginie et Laurent, témoins privilégiés et acteurs de cet album.
Les mots sont ceux de notre époque (j'ai appris que "binouze" signifiait "bière") et l'humour et la fantaisie y sont souvent présents.

Le dessin semi-réaliste de Phicil, expressif et dynamique, agrémenté des couleurs de Anne-Claire Jouvray, convient parfaitement à cet épisode plein de sensibilité,à la fois léger, émouvant et poignant, de la vie de tous les jours.

A noter, les participations de Charles Dutertre et de Ulf K pour les séquences oniriques et de flash-back.
Des styles moins réalistes que celui de Phicil.
Aux couleurs monochromes (si je puis dire) qui donnent aux souvenirs un côté décalé et lointain indéniable. Une bonne idée.

Du beau travail. 

Quelques dessins valant mieux qu'un long discours, chacun pourra se rendre compte de l'ambiance du livre sur le blog de Marc Lizano à cette adresse :
http://lizano.canalblog.com/archives/2007/09/10/6163327.html
Les premières pages y sont visibles. Ce serait dommage de ne pas y aller faire un tour. D'autant que le reste du blog est très fourni.

"Ventricule" de Marc Lizano et Phicil. Editions Carabas (Prix éditeur : 15 Euros)