HP00a
Lisa Mandel est l'auteure de séries à destination de la jeunesse "Nini Patalo" et "Eddy Milveux" ainsi que de "Libre comme un poney sauvage", qui reprend les pages de son blog.
Le livre qu'elle publie aujourd'hui déroutera sans doute ceux qui suivent de près son travail, puisqu'elle a décidé de publier un recueil de récits se déroulant dans l'univers de l'hôpital psychiatrique.

Dès son enfance, Lisa Mandel a entendu des anecdotes de travail de la bouche de sa mère et de son beau-père, tous deux infirmiers dans un HP, un Hôpital Psychatrique.
Et l'idée d'en faire un livre la tenaillait depuis très longtemps.
Voici donc son souhait réalisé avec la parution à L'Association du 1er tome d'une série qui en comportera trois, "HP", sous-titrée pour cette première partie "L'asile d'aliénés".

Ayant recueilli les témoignages filmés de ses parents et de trois de leurs collègues, Lisa Mandel présente dans ce premier album leurs souvenirs d'infirmiers de la fin des années soixante au début des années soixante-dix.

Où en est la psychiatrie à cette époque ?
En 1838, Louis-Philippe avait fait promulguer une loi ordonnant la création dans chaque département d'"établissement public spécialement destiné à recevoir et soigner des aliénés".
En réalité, il s'agissait plus de surveiller et d'isoler les "malades mentaux" derrière des murs que de les soigner, la pharmacopée et les techniques de soin étant très restreintes à cette époque.
Au début des années 1950, la découverte des neuroleptiques a amené à remplacer la camisole de force par la "camisole chimique".
Fin 1960-début 1970, l'hôpital psychiatrique est encore une sorte d'établissement carcéral où les infirmiers font leur loi sans contrôle réel de l'extérieur.
Les malades sont désormais sous l'emprise de médicaments qui permettent, si ce n'est de soigner leur mal -ou leur mal-être-, de faire en sorte qu'il soient moins agités et parfois même qu'ils puissent aller à l'extérieur.

C'est dans ce contexte que débute le récit de Lisa Mandel.
Il est constitué de toute une série d'anecdotes, constituées en chapitres de quelques pages, racontées par les infirmiers eux-mêmes.
Les témoignages de chacun se suffisent à eux-mêmes.
Ils sont racontés de façon brute.
Et ils sont souvent ahurissants, terrifiants et révoltants.
On touche ici au tréfonds de la misère humaine.
Les infirmiers sont à cette époque plus des gardiens que des soignants.
Ce sont eux qui détiennent les clés des pavillons et des dortoirs.
Les malades sont exploités.
Les plus valides sont chargés de s'occuper de ceux qui le sont moins et des tâches routinières en échange de certains avantages.
On découvre les farces de mauvais goût faites aux dépens des malades par les infirmiers.
Quant aux soins, ils laissent parfois rêveurs.
Les posologies sont approximatives.
Les infirmiers "soignent" sans prescriptions médicales.
Les électro-chocs ou la cure de Sakel (insulinothérapie) sont encore en vogue.
Et la "cognothérapie" et les brimades vont bon train.
C'est le pouvoir exercé par le Fort sur le Faible.

HPextrait2

Lisa Mandel illustre avec son style habituel, sans chercher à le rendre plus réaliste, chaque récit.
Sans effet ni pathos.
Mais elle nous donne à voir des visages éprouvés aux regards où percent une grande détresse.
La sensation d'enfermement est très présente.
Que ce soit à l'intérieur des murs de l'HP ou l'enfermement des esprits dans ces corps difformes, maltraités, rafistolés.

On prend plusieurs de ces anecdotes, prises directement à la source, comme de véritables coups de poing en pleine gueule et aucune ne pourra laisser le lecteur indifférent.

Lisa Mandel nous offre là un témoignage fort et dérangeant sur le passé d'une institution dont les murs hauts et épais cachaient, dans un univers déshumanisé, ceux que l'on ne voulait pas voir, ceux qui faisaient peur, ceux, peut-être aussi, à qui l'on craignait un jour de ressembler. C'est l'éternelle question de l'Autre, celui qui nous est différent.

Une seule concession à la couleur dans ce récit en noir et gris : l'orange, la couleur, d'après Lisa Mandel, de la folie, lui permettant de mettre l'accent sur certaines parties de l'image, texte ou dessin.

Un livre indispensable qui fera date l'oeuvre de l'auteure et marquera plus d'un de ses lecteurs.

Le prochain tome devrait paraître en octobre 2010.

"HP" (Tome 1 : "L'asile d'alénés") de Lisa Mandel (L'Association) - Prix éditeur : 13 Euros
HP00b