Deux mythes de la bande dessinée franco-belge fêtent cette année leurs anniversaires : Tintin ses 80 ans et Astérix ses 50 ans.
Ce qui a donné lieu à quelques festivités et articles dans divers journaux et magazines.
En ces occasions, Le Monde et L'Express ont sorti chacun un numéro spécial consacré à Hergé et à son personnages le plus connu, tandis que le magazine Beaux-Arts a fait paraître un hors-série "Astérix a 50 ans".

LExpress_Tintin

L'Express vient donc de faire paraître un hors-série (6,50 euros) consacré plus globalement à la personne d'Hergé plutôt qu'à son héros fétiche, "Hergé, la vie secrète du père de Tintin".

C'est ainsi que sont retracés la vie et le parcours d'Hergé, depuis ses premiers dessins jusqu'à l'ouverture du Musée qui lui est désormais consacré à Louvain-la-Neuve et jusqu'aux films produits par Steven Spielberg, en passant par la période trouble de l'Occupation. Sont évoquées ses diverses influences et ses différentes sources d'inspiration. Quelques témoignages et une bibliographie viennent compléter un hors-série très intéressant qui trouvera tout naturellement sa place aux côtés des différentes biographies consacrées à Hergé, comme celle de Pierre Assouline "Hergé" (Folio, env. 11 euros).

LeMonde_Tintin

Intitulé "Tintin, le retour", ce numéro spécial du Monde (8 euros) s'attache plus particulièrement au mythe Tintin, au travers de nombreux articles -dont certains ont déjà paru dans le journal en diverses occasions-, d'interviews de tintinologues et de tintinolâtres, d'auteurs de BD ayant subi l'influence d'Hergé et un grand nombre d'illustrations.

Personnellement, je conseillerais, s'il fallait choisir l'un de ces 2 hors-série, celui de L'Express.

BeauxArts_Asterix

Depuis quelques temps, le magazine Beaux-Arts consacre des hors-série consacrés à la bande dessinée.
Après s'être posé la question "Qu'est-ce que le manga ?" et s'être intéressé à tous "Les secrets des maîtres de la bande dessinée", Beaux-Arts nous offre un hors-série (6,50 euros) consacré aux 50 ans d'Astérix.
Les aficionados du personnage gaulois trouveront dans ce numéro peu d'informations inédites, l'histoire étant déjà largement connue et ayant été maintes fois racontée par les créateurs.
Néanmoins, on pourra se réjouir de trouver dans ce magazine un article d'une trentaine de pages faisant la part belle au génie de dessinateur d'Uderzo, ce qui n'est pas si courant, ainsi qu'une étude sur les différentes formes prises par l'humour de Goscinny, le tout très richement illustré.

A noter, dans le numéro de janvier de dBD, une interview d'Uderzo par Frédéric Bosser, ainsi que deux articles de Henri Filippini, consacrés l'un à Goscinny, le second à Uderzo.